Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police bâloise n'a pas retrouvé l'auteur de l'agression qui a coûté la vie à un Portugais de 41 ans dans la nuit de vendredi à samedi à Bâle (image symbolique).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Le vol d'un téléphone portable semble à l'origine de l'agression qui a coûté la vie à un Portugais de 41 ans dans la nuit de vendredi à samedi à Bâle. L'agresseur présumé court toujours.

Les premiers éléments de l'enquête montrent qu'un inconnu, toujours en fuite, s'est fait voler son téléphone portable. Il soupçonnait la future victime d'être l'auteur du vol, a indiqué mardi le Ministère public de Bâle-Ville.

L'inconnu a vu le Portugais près de l'ancienne caserne et il l'a frappé à plusieurs reprises. Il a ensuite fouillé ses vêtements pour y chercher son portable. Un Espagnol de 18 ans s'est alors approché et a aussi frappé le Portugais. Ce jeune homme a été arrêté samedi et placé en détention.

Peu après l'attaque, la police a arrêté trois Portugais de 18, 24 et 36 ans. L'enquête ayant montré qu'ils n'ont pas participé à l'attaque, ils ont été relâchés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS