Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Volero n'a pas fait de cadeau pour son ultime finale de Coupe de Suisse. Le club zurichois, en passe de rejoindre le championnat français, s'est imposé à Fribourg face au NUC, 25-18 25-16 25-20.

C'est la 13e fois en 14 ans que Volero soulève cette Coupe, la quatrième fois au détriment des Neuchâteloises. Et pas plus que lors des finales de 2010, 2011 et 2014, les futures joueuses du Cannet - où sera délocalisé Volero - n'ont vraiment été inquiétées.

Supérieures dans tous les domaines, les Zurichoises ont, pour ne rien arranger au suspense, pris le large dès l'entame des trois sets (3-0 à chaque fois). Leur contrôle sur la partie a été total, même si le NUC s'est toujours accroché. Les Neuchâteloises ont été courageuses, mais elles se sont heurtées à une réalité bien (trop) connue: Volero est trop fort pour la Suisse.

Le club présidé par l'ambitieux Stav Jacobi va retrouver jeudi la Ligue des champions, dans un quart de finale très mal engagé face à Vakifbank Istanbul (défaite 3-0 à l'aller à Zurich). Volero pourra ensuite préparer ses adieux au championnat de Suisse, en allant décrocher un 13e titre de champion, qui ne fait guère de doute.

Quant au NUC, éliminé le week-end dernier en quart de finale des play-off, il lui reste des matches de classement à disputer. Il lui reste, surtout, à attendre la saison prochaine, quand l'absence de Volero lui permettra enfin de viser un titre majeur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS