Toute l'actu en bref

Encore raté pour Volero Zurich. Pour la cinquième année de suite, les championnes de Suisse ont été barrées en demi-finale du Mondial de clubs à Kobe, battues 3-1 par Rio de Janeiro.

Victorieuses de leurs trois matches de poule au Japon, les Zurichoises semblaient mûres pour enfin franchir le dernier carré. Las pour le club de l'ambitieux président Stav Jacobi, il devra repasser pour atteindre la finale, et décrocher un titre planétaire après lequel il court depuis de nombreuses années.

Face à Rio de Janeiro, quintuple champion du Brésil en titre, Volero a payé cher une entame de match complètement ratée, durant laquelle les Sud-Américaines ont survolé les débats (25-13 25-16). L'entraîneur Zoran Terzic a alors réagi en envoyant quatre de ses joueuses sur le banc, dont sa "top scorer" Alessia Rykhliuk. Cela a payé et Volero a enfin pris l'avantage en début de troisième set (5-4), finalement remporté (25-21).

Les Zurichoises ont ensuite failli égaliser à 2-2, elles qui ont mené 19-16 dans la quatrième manche et qui, surtout, ont bénéficié d'une balle de set à 24-23. Le bloc de Volero s'est toutefois fissuré sur ce point si important, et les Brésiliennes en ont profité pour revenir puis s'imposer 26-24 sur un smash raté de la Cubaine Carcaces Opon.

Volero doit désormais se rabattre sur la petite finale à Kobe, comme cela a été chaque fois le cas depuis 2013. Ce match pour la troisième place, les championnes de Suisse ne l'ont gagné qu'une seule fois en quatre tentatives, lors de l'édition 2015 à Zurich.

Pour s'offrir un deuxième podium "mondial", elles devront battre dimanche le club turc d'Eczacibasi, dominé 3-1 dans l'autre demi-finale par Vakifbank, son voisin d'Istanbul. Volero et Eczacibasi s'étaient déjà affrontés mardi lors de la phase de poules, et les Zurichoises s'étaient imposées 3-0.

ATS

 Toute l'actu en bref