Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bâloise a vu ses affaires légèrement fléchir de 0,2% après neuf mois en 2017 à 7,22 milliards de francs. La croissance des revenus dans l'assurance non-vie a quasiment compensé le repli enregistré dans les activités vie après la cession d'un portefeuille en Allemagne.

Dans le domaine de l'assurance-vie, principale source de revenus de Bâloise, le volume d'affaires s'est ainsi contracté de 1,5% en l'espace d'un an, à 2,87 milliards de francs, précise mercredi l'assureur établi à Bâle. Outre la vente d'un portefeuille de polices outre-Rhin, le tassement reflète une politique de souscription restrictive.

Les affaires non-vie ont pour leur part progressé de 1,9% à 2,72 milliards de francs. L'évolution s'est révélée particulièrement favorable en Belgique (+4,1%), en Allemagne et au Luxembourg (+2,7%). En Suisse, les revenus se sont étoffés de 0,2% à 1,23 milliard.

Le volume d'affaires présenté par Bâloise a atteint un niveau nettement inférieur aux prévisions des analystes. Consultés par l'agence awp, ceux-ci anticipaient un montant compris entre 7,30 et 7,34 milliards de francs.

Evoquant l'ensemble de l'exercice, Bâloise attend un bon résultat pour les activités non-vie. Quant à l'assurance-vie, elle est en bonne voie en vue d'apporter une solide contribution aux résultats du fait de la légère amélioration des taux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS