Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le modèle S90 de Volvo, ici présenté au Salon international de l'Auto de Genève en 2016, cédera sa place à des voitures propulsées par un moteur électrique ou hybride. (Archive)

KEYSTONE/SANDRO CAMPARDO

(sda-ats)

Volvo Car, filiale du constructeur automobile chinois Geely, a annoncé mercredi que tous les modèles qu'il produirait à partir de 2019 seraient entièrement électriques ou hybrides. Les modèles lancés avant cette date seront toujours équipés de moteurs à combustion.

Le groupe, basé à Göteborg, en Suède, a précisé qu'il introduirait progressivement dans sa gamme des modèles allant du tout électrique aux hybrides à batterie rechargeable. Volvo Car est le premier grand constructeur automobile à se fixer un calendrier pour la suppression progressive des modèles à combustion. Le constructeur américain Tesla n'a toujours fabriqué lui que des voitures électriques.

"Cette annonce signe la fin de la voiture seulement équipée d'un moteur à combustion", a déclaré le directeur général, Hakan Samuelsson, cité dans un communiqué.

Cinq nouveaux modèles, qui devraient être lancés entre 2019 et 2021 - trois sous la marque Volvo et deux sous la marque Polestar - seront entièrement électriques, "ce qui signifie qu'à l'avenir il n'y aura pas de Volvo sans moteur électrique."

Volvo a massivement investi dans de nouveaux modèles depuis son rachat par Zhejiang Geely Holding Group à Ford en 2010. Il s'est construit une niche sur le marché des voitures haut de gamme notamment dominé par Mercedes-Benz, la filiale de Daimler, et BMW.

ATS