Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nathalie von Siebenthal a égalé sa performance de l'an dernier en bouclant la 12e édition du Tour de Ski au 8e rang.

Un résultat intéressant pour la Bernoise. Elle a terminé à un peu moins de 5 minutes de la Norvégienne Heidi Weng, dominatrice à l'image de l'an dernier.

Nathalie von Siebenthal était partie en 9e position, à 3'34'', pour cette ultime longue de 9 km, avec la très éprouvante montée vers l'Alpe Cermis (ITA) sur les 3,5 derniers kilomètres. Elle a gagné un rang mais a échoué pour 6'' à rattraper la Russe Anastasia Sedova, 7e au final.

L'objectif minimal est donc atteint. L'an dernier, la Bernoise de 24 ans avait obtenu le meilleur résultat d'une Suissesse dans cette compétition avec un 8e rang, performance qu'elle a donc rééditée ce dimanche. Au passage, elle s'est réjouie surtout de sa 4e place lors de l'étape d'Oberstdorf, jeudi, un 10 km en skating, qui représentait son meilleur résultat en Coupe du monde.

Pour espérer figurer dans les cinq ou six meilleures, il lui aurait fallu cependant se montrer plus régulière. Sur les premières étapes de Lenzerheide, en particulier la poursuite, elle n'a pas évolué tout à fait à son meilleur niveau. Mais d'une façon générale, la fondeuse de Lauenen est en forme ascendante, à l'approche des JO de PyeongChang.

Weng récidive

Heidi Weng a remporté son deuxième Tour de Ski d'affilée. Elle a laissé sur place sa compatriote Ingvild Flugstad Oestberg dans la montée finale, pour consolider la domination norvégienne qui dure depuis cinq saisons dans cette compétition. Elle s'impose avec 48'' d'avance sur Oestberg.

Les deux jeunes femmes étaient parties quasiment ensemble, mais Weng (26 ans) n'a laissé aucune chance à sa rivale sur les pentes à 12 % de déclivité moyenne des trois derniers kilomètres. L'Américaine Jessica Diggins a pris la 3e place à 2'23'', et devient la première non-Européenne à monter sur le podium, en douze éditions.

Longtemps confinée aux places d'honneur, avec plus de 80 podiums en Coupe du monde pour seulement une douzaine de victoires, Weng a appris à gagner depuis deux saisons. Elle aurait du reste déjà fait la différence dès jeudi sur le 10 km d'Oberstdorf, sans une chute à quelques encablures de l'arrivée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS