Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Vonn: "Je n'aurai plus jamais le niveau que j'avais"

Lindsey Vonn, qui a vraisemblablement vécu la dernière course olympique de sa carrière jeudi, regrette qu'à 33 ans son corps "ne coopère plus autant" qu'elle le voudrait.

Quel est votre sentiment après ce slalom écourté ?

"Je me suis battue autant que j'ai pu, c'est tout ce que je peux faire en slalom. Avant, je gagnais en slalom, mais mon corps ne coopère plus avec moi autant que je le voudrais, donc tout ce que je peux faire, c'est essayer."

Comment vivez-vous le fait que votre corps ne réponde plus aussi bien ?

"C'est frustrant parce que dans mon esprit, je sais de quoi je suis capable, mais mon corps ne suit tout simplement pas. Avec Dominique Gisin, on se disait à quel point c'était difficile d'être compétitive après avoir été blessée tellement de fois. Après un certain nombre de blessures, vous ne pouvez plus revenir au niveau qui était le vôtre. Je me suis battue autant que possible pour redevenir vraiment compétitive, mais je n'ai plus le niveau que j'avais, et je ne l'aurai plus jamais. C'est le plus dur à encaisser pour moi, parce que je sais de quoi j'étais capable, et que si j'avais un corps en bon état, je le serais toujours."

Jusqu'à quand vous imaginez-vous continuer à skier ?

"Je n'arrêterai pas tant que je n'aurai pas battu le record de victoires en Coupe du monde (86, détenu par le Suédois Ingemar Stenmark, Vonn en est à 81, ndlr), ça c'est certain, peu importe combien je souffre, mais j'espère vraiment que ça ne demandera qu'une saison de plus ! Ce serait difficile pour moi de continuer plus que ça. Et si, par miracle, je tiens encore le coup après la saison prochaine, alors peut-être que je me poserai la question de poursuivre. Tout dépend de mon état. Mais je peux garantir que je vais continuer jusqu'à ce que je batte ce record."

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.