Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stans - Les citoyens de Bâle-Campagne et Soleure ont adopté dimanche le concordat intercantonal sur l'harmonisation de la scolarité obligatoire HarmoS. Le texte a été soutenu par 56,2% des voix dans le premier canton et par 58,4% des voix dans le second.
Bâle-Campagne et Soleure sont les 14e et 15e cantons à ratifier le concordat intercantonal HarmoS. Sept cantons n'ont pas souhaité se rallier au projet jusqu'ici.
Il fallait l'aval de 10 cantons pour que le concordat entre en vigueur dans ces régions. Il en faudrait 18 pour qu'il soit en principe rendu obligatoire dans toute la Suisse.
Les Bernois ont de leur côté rejeté par 72% des suffrages l'introduction facultative dans la constitution du droit de vote pour les étrangers au niveau communal. L'initiative de la gauche demandait que les communes qui le souhaitaient, puissent octroyer un tel droit aux étrangers qui résident en Suisse depuis dix ans de manière ininterrompue.
A Bâle-Ville, les citoyens ont également refusé, par 61% des voix, d'accorder le droit de vote aux étrangers pour les scrutins cantonaux et communaux. En Suisse alémanique, seule une quinzaine de communes d'Appenzell Rhodes-Extérieures et des Grisons autorise les étrangers à voter et à être élus.
Les étrangers sont mieux lotis en Suisse romande s'agissant de leurs droits civiques. Seul le Valais ne leur concède aucun droit.
Les Nidwaldiens ne veulent quant à eux pas se passer du courant électrique issu de l'énergie nucléaire. Ils ont rejeté dimanche par 64% des suffrages une initiative socialiste qui exigeait que la société électrique cantonale renonce à cette énergie d'ici à 2039.
Aujourd'hui, 50% du courant consommé par les ménages et les entreprises de Nidwald provient de source nucléaire.
Dans le canton d'Uri, les entreprises et les personnes privées paieront moins d'impôts dès 2011. Les citoyens ont adopté par 79,7% des voix une nouvelle révision de la loi fiscale. Grâce à cette nouvelle baisse d'impôts, Uri restera parmi les cantons les plus avantageux fiscalement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS