Toute l'actu en bref

La chancelière allemande Angela Merkel était tout sourire après les bons résultats de son parti en Rhénanie du Nord-Westphalie.

KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN

(sda-ats)

Le candidat social-démocrate à la chancellerie allemande, Martin Schulz, a jugé lundi que le "long chemin" jusqu'aux élections législatives serait semé d'"embûches". La chancelière a exprimé sa grande satisfaction après une victoire électorale de poids.

"Une chose est complètement claire. D'ici aux législatives le 24 septembre, nous avons un long chemin (à parcourir). Il est semé d'embûches mais le SPD a de l'expérience en matière de lutte", a insisté l'ancien président du Parlement européen, au cours d'une conférence de presse au siège de son parti à Berlin.

Les conservateurs d'Angela Merkel ont remporté une importante victoire en Rhénanie du Nord-Westphalie. Ils ont obtenu 33% des suffrages dimanche soir face aux sociaux-démocrates qu'ils devancent d'1,8 point, selon des résultats officiels provisoires publiés.

Troisième victoire d'affilée

"C'est un jour de grande joie", a lancé la cheffe du gouvernement, tout sourire, au siège de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) alors qu'elle est candidate à un quatrième mandat à l'issue du scrutin du 24 septembre.

Les conservateurs ont enlevé leur troisième victoire d'affilée au niveau régional depuis le début de l'année, après une année 2016 difficile marquée par les interrogations et les doutes sur sa politique jugée trop généreuse d'accueil des migrants.

"Nous entamons maintenant une nouvelle phase en cette année électorale", a souligné Mme Merkel. "Nous allons tout mettre en oeuvre pour mener une campagne électorale victorieuse vers les élections du 24 septembre", a-t-elle ajouté.

Retour en force des libéraux

Les libéraux du FDP, qui furent les alliés gouvernementaux de Mme Merkel pendant son deuxième mandat (2009-2013), ont effectué un retour en force. Ils ont obtenu 12,6% des suffrages dans cette région industrielle, la plus peuplée d'Allemagne.

Le parti de la droite populiste AfD fait quant à lui une nouvelle entrée dans un Parlement régional, le 13e sur les 16 que compte ce pays. Il a obtenu 7,4% des voix, malgré des querelles internes et une perte de vitesse certaine récemment enregistrée dans les sondages nationaux.

Ils consolident ainsi leurs chances d'entrer au Bundestag, la chambre des députés, ce qui constituerait une première pour un parti à droite des conservateurs depuis la fin de la période nazie. Les Verts arrivent seulement en 5e positon avec 6,4% des suffrages exprimés.

A l'échelle nationale, les troupes sociales-démocrates sont nettement distancées par celles d'Angela Merkel, selon les enquêtes d'opinion.

ATS

 Toute l'actu en bref