Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse de New York a terminé à de nouveaux records (archives).

KEYSTONE/AP/MARK LENNIHAN

(sda-ats)

La Bourse de New York a terminé à de nouveaux records vendredi. Les entreprises américaines, au coeur de la saison des résultats, affichent des bénéfices records et faisant clôturer le Nasdaq pour la première fois au-dessus de 7500 points.

Selon les chiffres définitifs à la clôture, le Dow Jones s'est apprécié de 0,85%, ou 223,92 points, à 26'616,71 points.

Le Nasdaq a pris 1,28% ou 94,61 points, à 7505,77 points.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 1,18%, ou 33,62 points, à 2872,87 points.

Sur la semaine, le Dow Jones a pris 2,09%, le Nasdaq 2,31% et le S&P 500 2,23%, les trois indices affichant une quatrième semaine consécutive de progression.

"Pour le moment 24% des entreprises du S&P 500 ont présenté leurs résultats, 76% ont dévoilé des bénéfices supérieurs aux attentes et 81% des ventes supérieures aux anticipations, un record trimestriel sur les ventes depuis 2008", a commenté David Levy de Republic Wealth Advisors

De plus "les orientations de croissance future ont été aussi relevées, ce qui montre l'optimisme très grand de ces groupes pour 2018", a ajouté M. Levy.

Vendredi, Intel a notamment bondi (+10,55% à 50,08 dollars) après l'annonce par le géant des microprocesseurs "du meilleur trimestre de son histoire".

Le fabricant de thermostats et d'autres équipements d'automation Honeywell a également avancé (+1,95% à 164,99 dollars), après avoir relevé son principal objectif financier pour l'année en cours.

La santé de l'économie américaine inspirait également la bonne humeur des courtiers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS