Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La bourse de Wall Street a connu une séance peu animée lundi à New York.

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

La Bourse de New York a fini sur une note inchangée lundi ce qui n'empêche pas le S&P 500 d'inscrire un deuxième record de clôture de suite. Le marché actions américain s'est consolidé après la victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle française.

L'indice Dow Jones a gagné 0,03%, soit 5,34 points, à 21'012,28. Le S&P-500, plus large, a pris 0,08 point, soit 0,003%, à 2399,38 après un record en séance de 2401,36. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 1,90 point (+0,03%) à 6102,66.

Avec la forte diminution du risque politique français et une saison des résultats qui tient ses promesses, l'indice de volatilité du CBOE, surnommé "l'indice de la peur" de Wall Street a reculé de plus de 7% pour tomber à 9,76 points, soit un plus de clôture depuis 1993.

Le repli de cet indice est normalement de bon augure pour le marché actions, mais il est désormais tellement bas que cela incite certains investisseurs à la prudence. "Il est déjà revenu à ce niveau par le passé, mais pas beaucoup plus bas. Cela signale que quelque chose de négatif se prépare", a estimé Donald Selkin, chargé de la stratégie marchés chez Newbridge Securities.

Soutenu par la bonne tenue des cours du pétrole, le compartiment énergétique (+0,71%) a affiché la meilleure performance sectorielle du jour, devant le compartiment technologique (+0,42%). Ce dernier a notamment été porté par la hausse de 2,71% du titre Apple à 153,00 89 dollars, qui a ainsi inscrit la progression la plus marquée du Dow Jones, devant les actions Exxon Mobil (+1,06%) et Chevron (+0,84%).

Depuis l'annonce de résultats trimestriels il y a six jours, pourtant marqués par une baisse inattendue des ventes d'iPhone, le titre Apple a gagné 3,7%, portant sa progression depuis le début de l'année à plus de 32%. Les investisseurs ont placé de grandes attentes dans les nouveaux iPhone, dont le lancement est prévu cette année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS