Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wall Street a fini en légère hausse mardi, se montrant attentiste à la veille d'une publication attendue de la Réserve fédérale (Fed) et face aux négociations sur la dette grecque. Le Dow Jones a pris 0,16% et le Nasdaq 0,11%.

L'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 28,23 points à 18'047,58 points, tout proche de son record de 18.053,71 points, atteint le 26 décembre.

Comme vendredi, le S&P 500, indice élargi que surveillent beaucoup d'investisseurs, a atteint un niveau sans précédent, gagnant 0,16% à 2100,34 points, tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, a avancé de 5,43 points à 4899,27 points, à son plus haut en quinze ans.

"On a digéré la situation grecque, les troubles qui continuent en Ukraine, et maintenant, on passe à autre chose", a résumé Michael James, de Wedbush Securities.

Au lendemain de l'échec de négociations sur la dette grecque entre Athènes et les ministres des Finances de la zone euro, les deux parties campent sur leurs positions, une dizaine de jours avant l'expiration du programme d'aide du pays.

Ce manque d'avancées n'a guère perturbé les investisseurs américains, pas plus que la poursuite des combats dans l'est de l'Ukraine.

A Wall Street, "on a pris peu de positions aujourd'hui", a souligné Michael James. "Les gens attendent beaucoup de choses pour le reste de la semaine, en premier lieu les commentaires de la Réserve fédérale, demain. Dans l'ensemble, on attend de voir."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS