Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le spectre de Deutsche Bank a hanté Wall Street vendredi (archives)

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

La Bourse de New York a fini en hausse de près de 1% vendredi, à la faveur notamment de la bonne tenue d'un secteur financier soulagé sur l'état de santé de Deutsche Bank. Epilogue pour l'heure après des semaines d'inquiétude au sujet de la première banque allemande.

L'indice Dow Jones a gagné 0,91%, soit 164,70 points, à 18'308,15. Le S&P-500, plus large, a pris 17,14 points, soit 0,8%, à 2168,27. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 42,85 points (+0,81%) à 5312,00.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a gagné 0,25%, le S&P 500 a pris 0,16% et la Nasdaq 0,12 %, les trois indices ayant enchaîné leur 3e progression hebdomadaire de suite. Cela n'empêche pas le Dow Jones et le S&P 500 de subir des reculs de respectivement 0,5% et 0,1% sur l'ensemble de septembre, le Nasdaq gagnant 1,9% sur le mois.

L'indice S&P regroupant les valeurs financières a gagné 1,42%, inscrivant la plus forte hausse sectorielle après une information de presse disant que Deutsche Bank était proche d'un compromis avec les autorités américaines des titres adossés à des prêts immobiliers, avec à la clef une amende près de trois fois inférieure à ce qui avait été initialement annoncé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS