Toute l'actu en bref

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a pris 11,44 points à 20'821,76 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 9,80 points à 5845,31 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 3,53 points, soit 0,15 %, à 2367,34 points (archives).

KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

(sda-ats)

Le Dow Jones (+0,05%) a de justesse signé un onzième record consécutif vendredi à Wall Street, soit une performance sans précédent depuis 30 ans. Le Nasdaq a lui gagné 0,17%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a pris 11,44 points à 20'821,76 points, un niveau jamais vu à la clôture et le Nasdaq, à dominante technologique, 9,80 points à 5845,31 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 3,53 points, soit 0,15 %, à 2367,34 points, un record de clôture.

Après avoir été toute la séance en baisse, le Dow Jones est passé dans le vert dans la dernière minute d'échanges, réussissant in extremis à finir à un record pour la onzième séance consécutive. Une telle performance remonte à 1987, quand il en avait enchaîné douze.

En séance, les indices ont été ralentis par "quelques prises de bénéfices après l'extraordinaire performance enregistrée ces deux dernières semaines", a résumé Jack Ablin, de BMO Private Bank. Les principaux indices connaissent un mois de février flamboyant, saluant par des niveaux jamais vus les premiers temps de la présidence de Donald Trump sur fond d'espoirs de baisses d'impôts et de relance budgétaire.

Le marché obligataire avançait. Vers 22h20 en Suisse, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 2,318%, contre 2,373% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,955%, contre 3,011% précédemment.

ATS

 Toute l'actu en bref