Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Optimiste sur l'Europe, Wall Street a achevé vendredi la semaine sur une petite hausse qui a permis à l'indice élargi S&P 500 d'atteindre son plus haut niveau historique. Le Dow Jones a lui pris 0,26% et le Nasdaq 0,75%.

Selon des résultats définitifs, le S&P 500, l'indice le plus surveillé par les investisseurs, a gagné 0,41%, soit 8,51 points, à 2096,99 points. Son précédent record datait du 29 décembre, quand il avait atteint 2090,57 points.

L'indice vedette Dow Jones Industrial Average a avancé de 46,97 points à 18'019,35 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 36,22 points à 4893,84 points, à son plus haut niveau en quinze ans.

Avant trois jours de fermeture, lundi étant férié aux Etats-Unis, "la bourse a monté en vue de probables compromis entre la Grèce et les ministres des Finances de la zone euro, que ce soit pendant le week-end ou lundi", date d'une nouvelle réunion de l'Eurogroupe, a estimé Peter Cardillo, de Rockwell Capital Group.

Autre soutien venu d'Europe, "le produit intérieur brut de la zone euro a été meilleur que prévu au dernier trimestre", ont souligné les experts de la maison de courtage Charles Schwab. L'économie de la région a été en premier lieu stimulée par une meilleure croissance que prévu en Allemagne, dont le PIB s'est accru de 1,6%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS