Wall Street a reculé mercredi à la clôture. La Bourse de New York a été affectée par le recul des cours du pétrole et la fragilité toujours importante des valeurs technologiques même si la croissance américaine a été revue à la hausse.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a lâché 0,04% ou 9,29 points, à 23'848,42 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a perdu 0,85%, ou 59,58 points, à 6949,23 points. L'indice élargi S&P 500 a abandonné 0,29%, ou 7,62 points, à 2605,00 points.

Après la publication d'un rapport de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) sur les stocks hebdomadaires, les valeurs de l'énergie regroupées au sein du S&P 500 ont reculé de 1,99%. C'est la plus lourde baisse parmi les 11 secteurs qui composent l'indice élargi.

Chute d'Amazon

Les valeurs technologiques ont de leur côté à nouveau tremblé, menées par la chute d'Amazon (-4,38%) après des informations de presse sur la volonté de Donald Trump d'encadrer la domination du géant de l'internet. Ces rumeurs ont toutefois été démenties mercredi par la Maison Blanche.

Plus largement, la crainte d'une régulation accrue du secteur technologique après l'éclatement du scandale Facebook (+0,53%) sur l'utilisation indue de données privées, inspirait toujours le pessimisme des courtiers.

Les marchés ont tout de même pu profiter de la hausse surprise de la croissance américaine pour le quatrième trimestre 2017 avec une troisième estimation à 2,9% contre 2,6% anticipés.

Après avoir fortement avancé, le marché obligataire est revenu proche de l'équilibre: le taux de rendement des bons du Trésor à 10 ans évoluait à 2,772% contre 2,775% mardi soir et celui à 30 ans à 3,013% contre 3,029% la veille.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.