Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wall Street a fini en forte baisse: le Dow Jones a perdu 1,54% et le Nasdaq 1,11%. Les excellents chiffres du chômage aux Etats-Unis ont fait craindre que la Réserve fédérale américaine (Fed) ne relève ses taux plus tôt que prévu.

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a perdu 278,87 points à 17'856,85 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 55,44 points à 4927,37 points. L'indice élargi S&P 500, jugé le plus représentatif par de nombreux investisseurs, a perdu 1,42%, soit 29,78 points, à 2071,26 points.

C'est le résultat du "spectaculaire rapport sur les emplois de février", a commenté Art Hogan, chez Wunderlich Securities.

Bonnes nouvelles pour l'économie, les fortes créations d'emplois aux Etats-Unis montrent que "nous sommes très proches du plein emploi", ce qui précise la perspective d'une hausse des taux par la Réserve fédérale, selon Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management. "Nous sommes partis pour une hausse des taux en juin", a-t-il assuré.

L'économie américaine a créé bien plus d'emplois qu'attendu en février, avec 295 000 embauches nettes contre 240 000, un chiffre en nette hausse par rapport à janvier. De plus, le taux de chômage est passé de 5,7% à 5,5% alors que les analystes tablaient sur un repli plus faible à 5,6%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS