Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wall Street a fini en ordre dispersé pour la seconde séance de suite. Le marché est toujours freiné par le manque d'avancées concrètes sur le dossier grec: le Dow Jones a perdu 0,24%, mais le Nasdaq a gagné 0,37%.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé de 44,08 points à 17'985,77 points, alors que le Nasdaq, à dominante technologique, a avancé de 18,34 points à 4924,70 points, continuant à évoluer à des niveaux sans précédent depuis 15 ans.

Entre les deux, l'indice élargi S&P 500, surveillé avec attention par les investisseurs, a cédé 0,11%, soit 2,23 points, à 2097,45 points.

"Les volumes d'échanges sont très faibles et il y a toujours en arrière-plan la tragicomédie grecque", a noté Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services. "Sans avoir énormément d'importance, c'est une épée de Damoclès, qui empêche les marchés d'être plus actifs", a-t-il précisé.

"On dit souvent que dans tous les cas, le plus pénible, c'est d'attendre, particulièrement à une époque où cinq minutes, c'est quatre de trop", a ironisé Patrick O'Hare, de Briefing.com. "Malheureusement, la Bourse continue d'attendre et d'attendre, au sujet des négociations sur la Grèce."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS