Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La bourse de New York est restée prudente après la nomination de Jerome Powell à la tête de la banque centrale américaine (Fed).

KEYSTONE/EPA/MICHAEL REYNOLDS

(sda-ats)

La Bourse de New York a clôturé en ordre dispersé jeudi, prudente après la nomination de Jerome Powell à la tête de la banque centrale américaine (Fed). Le Dow Jones a avancé de 0,35%, à un nouveau record, et le Nasdaq a perdu 0,02%.

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 81,25 points à 23'516,26 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a cédé 1,59 point à 6714,94 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,02%, ou 0,49 point, à 2579,85 points.

Donald Trump a choisi jeudi Jerome Powell pour diriger la Fed en remplacement de Janet Yellen, dont le mandat s'achève en février, marquant une volonté de continuité en matière de politique monétaire. "Le marché a besoin de cette transition douce. Sa sélection changera peu de choses à la politique en place", a analysé Hugh Johnson de Hugh Johnson Advisors.

Toutefois, "il est perçu comme favorable à un allègement de la régulation financière. De quoi favoriser les capacités de prêts des institutions bancaires et la croissance économique", a jugé Tom Cahill de Ventura Wealth Management.

Les valeurs financières se sont particulièrement distinguées après cette nomination, représentant la deuxième plus forte hausse sectorielle sur la journée au sein de l'indice S&P 500 (+0,86%).

Baisse des inscriptions au chômage

Plus tôt dans la journée, la présentation des mesures concrètes de la réforme fiscale par les républicains au Congrès n'avait pas beaucoup ému les marchés. Les grandes lignes de la réforme étaient déjà largement connues.

"Il y aura du chemin, et sans doute de nombreuses modifications du projet, avant que le texte n'entre en vigueur, probablement au premier trimestre 2018. Le marché en est conscient mais salue le fait qu'il se passe enfin quelque chose au Congrès", a réagi M. Cahill.

Deux nouveaux indicateurs macro-économiques ont par ailleurs témoigné jeudi de la solidité de l'économie américaine: les inscriptions hebdomadaires au chômage ont légèrement baissé (229'000) avant le rapport mensuel très attendu vendredi sur les créations d'emplois en octobre. La productivité a elle augmenté de 3,0% au troisième trimestre, au-dessus des attentes.

Le marché obligataire montait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 2,347% contre 2,372% mercredi soir, et celui des bons à 30 ans reculait à 2,828% contre 2,854% la veille.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS