Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse de New York a fini sur une note indécise (archives).

KEYSTONE/AP/MARK LENNIHAN

(sda-ats)

La Bourse de New York a fini sur une note indécise vendredi, seul le Nasdaq Composite poursuivant sa série de records de clôture alors que le Dow Jones et le S&P 500 l'interrompent.

Tous deux étaient sous le coup de l'annonce par le département du Travail d'une première destruction d'emplois en sept ans pour le mois de septembre.

L'indice Dow Jones a cédé 0,01%, soit 1,72 point, à 22'773,67. Le S&P-500, plus large, a perdu 2,74 points, soit 0,11%, à 2549,33. Le Nasdaq Composite a gagné de son côté de 4,82 point (+0,07%) à 6.590,18, soit un cinquième record de suite.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow affiche néanmoins une hausse de 1,6%, le S&P 500 une progression de 1,2% et le Nasdaq un gain de 1,5%. Il s'agit de la quatrième hausse hebdomadaire consécutive du Dow et du S&P 500.

Sous le coup des perturbations provoquées par les ouragans Harvey et Irma, l'économie américaine a détruit 33'000 postes non agricoles le mois dernier , en particulier dans le tourisme et l'hôtellerie. Il s'agit de la première baisse de l'emploi non agricole aux Etats-Unis depuis septembre 2010.

En dépit de ces destructions de postes, le taux de chômage a reculé de deux dixièmes de point de pourcentage par rapport au mois précédent, à 4,2%, au plus bas depuis février 2001. Et le salaire horaire moyen a augmenté de 0,5% en septembre après une hausse de 0,2% en août. Sur un an, sa hausse ressort à 2,9%, au plus haut depuis décembre 2016, après 2,7% en août.

Sous le coup d'un nouveau recul des cours du pétrole, le compartiment énergétique a cédé 0,82%, accusant l'une des plus fortes baisses sectorielles du jour.

Les distributeurs de produits pharmaceutiques, tels Walgreens Boots Alliance (-4,87%) et CVS Health (-4,92%) figurent parmi les replis les plus marqués du S&P 500 après une information de la chaîne CNBC disant qu'Amazon.com était sur le point de décider de vendre des médicaments sur ordonnance.

Le titre Costco a plongé de 5,97%, accusant le recul le plus prononcé du S&P 500 suite à l'annonce par la chaîne de magasins d'entrepôt disant que ses marges avaient baissé en raison de dépenses pour fidéliser ses clients.

Du côté des hausses, l'action General Cable a bondi de 5,26% après que des sources ont dit que le fabricant de câbles avaient reçu des offres de rachat de ses concurrents européens Prysmian, Nexans et NKT.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS