Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wall Street a clôturé sur une note faible jeudi à l'issue d'une séance écourtée en raison de Noël. Le Dow Jones et le S&P 500 ont ainsi interrompu leur séquence haussière, pénalisés par les valeurs pétrolières ceci en dépit de la poursuite du rebond des cours du brut.

Au terme d'échanges très peu étoffés, l'indice Dow Jones a cédé 0,29%, soit 50,44 points, à 17'552,17. Le S&P-500 , plus large, a perdu 3,30 points, soit 0,16%, à 2060,99. En revanche, le Nasdaq Composite a avancé de 2,56 points (+0,05%) à 5048,49.

Sur l'ensemble de la semaine, réduite en raison des fêtes puisque Wall Street restera fermé ce vendredi, jour de Noël, le Dow Jones a progressé de 2,47%, le S&P 500 de 2,76% et le Nasdaq de 2,55%.

Cette hausse hebdomadaire a permis au S&P 500 de sortir de la zone rouge sur l'ensemble de l'année, dans laquelle l'indice de référence des gérants de fonds était encore à la fin de la semaine dernière. Il affiche désormais un gain symbolique de 0,1%. Mais, depuis le début du mois, il reste en recul de près de 1% alors que, depuis 1950, décembre est en moyenne le meilleur mois de l'année pour le S&P 500.

Le Dow Jones reste en repli de quelque 1,4% sur l'ensemble de 2015 à une semaine de la fin de l'année tandis que le Nasdaq affiche une progression de 6,7%.

Compagnies pétrolières en repli

Au moment de la clôture à Wall Street, les cours du brut avançaient de plus de 1%, s'éloignant ainsi quelque peu de leurs plus bas, depuis 2004 pour le Brent et depuis 2009 pour le brut léger américain, touchés à la fin de la semaine dernière.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS