Wall Street a légèrement monté vendredi malgré des chiffres décevants sur l'emploi américain. La bourse américaine semble interpréter cet indicateur comme une incitation à la prudence pour la Réserve fédérale (Fed). Le Dow Jones a pris 0,39% et le Nasdaq 0,43%.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 72,66 points à 18'491,96 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 22,69 points à 5249,90 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé 9,12 points, soit 0,42%, à 2179,98 points.

"Les chiffres d'aujourd'hui sur l'emploi laissent penser que les taux américains ne seront pas relevés en septembre, puisque les créations d'emplois ont été moins nombreuses que prévu", a résumé Peter Cardillo, économiste en chef chez First Standard Financial.

Le gouvernement américain a fait état de chiffres jugés décevants sur le niveau des embauches en août, alors que la Fed avait explicitement fait de ce rapport l'un des éléments cruciaux pour décider ou non de limiter son soutien à l'économie lors de sa réunion de la fin du mois.

Wall Street a parallèlement profité d'un rebond du marché pétrolier après des déclarations jugées encourageantes de la Russie sur une stabilisation de l'offre.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.