Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wall Street a fini la semaine dans le rouge, dans un climat de nervosité après l'annonce d'un nouvel essai nucléaire de la Corée du Nord (archives).

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

La Bourse de New York a terminé en forte baisse vendredi dans un climat de nervosité après un nouvel essai nucléaire par la Corée du Nord. Les propos d'un responsable de la Réserve fédérale plaidant pour un resserrement monétaire ont également plombé les marchés.

L'indice Dow Jones a perdu 394,46 points, soit 2,13%, à 18'085,45 points. Le S&P-500, plus large, a reculé de 53,49 points, soit 2,45%, à 2127,81 points. Le Nasdaq Composite a abandonné 133,57 points (-2,54%) à 5125,91 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a perdu 2,2% et le S&P et le Nasdaq ont reculé de 2,4% chacun, les trois indices ayant accusé leur plus forte baisse hebdomadaire en plusieurs mois.

L'indice de volatilité, encore appelé le baromètre de la peur, a bondi de 34,2%, plus forte hausse quotidienne depuis fin juin, pour finir à son plus haut niveau depuis le 28 juin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS