Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wall Street a fini une nouvelle fois sans direction mercredi, dans un marché rassuré par la Réserve fédérale, qui a permis de minimiser les mauvais résultats d'Apple. Le Dow Jones a gagné 0,28% mais le Nasdaq a perdu 0,51%.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a progressé de 51,23 points à 18'041,55 points et le Nasdaq, à dominante technologique, a reculé de 25,14 points à 4863,14 points.

Très suivi par les investisseurs, l'indice élargi S&P 500 a gagné 3,45 points, soit 0,16%, à 2095,15 points.

En baisse avant le communiqué de la Fed, le S&P 500 s'est redressé en fin de séance, une évolution mise sur le compte de l'absence d'éléments laissant craindre une nouvelle hausse des taux d'intérêt en juin.

"Globalement la certitude que les taux resteront inchangés jusqu'à la fin de l'année ou 2017 a servi à consolider la confiance" des investisseurs, a déclaré David Levy, chez Republic Wealth Advisors.

Au terme d'une réunion de deux jours, la banque centrale américaine a comme attendu prolongé sa pause sur les taux d'intérêt mercredi, notant que la croissance a ralenti aux Etats-Unis.

Elle est aussi apparue moins soucieuse pour l'économie internationale: elle a dit continuer à "surveiller de près" les développements économiques et financiers à l'international, sans plus évoquer explicitement les risques qu'ils font peser aux Etats-Unis.

ATS