Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wall Street a fini en baisse mardi, plombé notamment par le brut qui a touché son plus bas niveau en sept mois (archives).

KEYSTONE/AP/MARK LENNIHAN

(sda-ats)

Wall Street a fini en baisse mardi, emportée par des valeurs de l'énergie plombées par un net recul du pétrole. Le rally des valeurs high tech tend à s'essouffler, ce qui ajoute à l'ambiance morose du moment.

Le brut a touché son plus bas niveau en sept mois en raison de l'augmentation de la production de plusieurs grands pays producteurs, tendant à saper les efforts de l'Opep et d'autres producteurs en vue de désengorger le marché. Le WTI texan et le Brent de Mer du Nord, qui ont fini en nette baisse mardi, sont tous deux en retrait de plus de 15% depuis fin mai.

L'indice S&P des valeurs de l'énergie a perdu 1,25%. L'indice Dow Jones a perdu 61,85 points (0,29%) à 21'467,14 points. Le S&P-500, plus large, a cédé 16,43 points (0,67%) à 2437,03 points. Le Nasdaq Composite a laissé 50,98 points (0,82%) à 6188,03 points.

L'indice S&P des technologiques a lâché 0,78%, après avoir enregistré deux semaines dans le rouge d'affilée. Les intervenants s'inquiètent des valorisations et privilégient des valeurs défensives dans un contexte de remontée des taux d'intérêt.

Elections en Géorgie

Pour Jeffrey Saut, de Raymond James Financial, beaucoup d'investisseurs restent sans doute en coulisses dans l'attente d'une élection parlementaire en Géorgie qui pourrait avoir valeur d'exemple pour l'avenir de la présidence de Donald Trump.

"Si la républicaine gagne, il y aura un rally parce que ça voudra dire que le programme de Trump a de meilleures chances de passer que si c'est le démocrate qui l'emporte", a-t-il dit.

Aux valeurs, l'action du deuxième promoteur immobilier Lennar a gagné 2,1%, à la faveur d'un bénéfice supérieur aux attentes. Dans le même secteur, D.R. Horton et Pultegroup ont pris 0,9% et 0,3% respectivement.

ATS