Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wall Street suspendu à l'annonce de la baisse de l'impôt sur les sociétés (archives)

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

La Bourse de New York a fini mardi sans grand changement après avoir effacé l'intégralité de ses pertes en toute fin de séance, sauf pour le Nasdaq. La journée a été marquée par le recul des valeurs financières et par la chute du titre Priceline.

Les investisseurs craignent en outre une baisse de l'impôt sur les sociétés moins forte que ne le promettait le président américain Donald Trump à l'issue des débats en cours au Congrès.

L'indice Dow Jones a fini par arracher 8,81 points (+0,04%), à 23'557,23. Le Standard & Poor's 500, plus large et principale référence des investisseurs, n'est en revanche pas parvenu à basculer in extremis dans le vert et a cédé 0,49 point, soit -0,02%, à 2590,64. Le Nasdaq Composite, à forte composante technologique et davantage pénalisé par Priceline, a pour sa part fini en repli de 18,653 points (-0,27%) à 6767,783.

Ces trois grands indices ont battu leurs records en début de séance mais les investisseurs cherchent des raisons de poursuivre la hausse, en partie alimentée depuis un an par la promesse du président d'un allègement massif de la fiscalité des entreprises.

Au-delà des incertitudes politiques, les investisseurs constatent que la courbe des taux continue de s'aplatir aux Etats-Unis, l'écart de rendement entre les emprunts du Trésor à deux et 10 ans n'ayant jamais été aussi faible depuis dix ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS