Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse de New York a fini en vive hausse mardi, permettant à l'indice phare Standard & Poor's 500 de repasser en territoire positif sur l'ensemble de l'année, grâce à la progression de grandes valeurs des hautes technologies et au rebond du secteur de l'énergie.

L'indice Dow Jones a gagné 192,71 points, soit 1,1%, à 17'720,98. Le S&P-500, plus large et principale référence de nombreux investisseurs, a pris 21,86 points (+1,06%) à 2078,36 et le Nasdaq Composite a progressé de 66,95 points (+1,33%) à 5107,94.

Le S&P affiche ainsi désormais un gain de 0,95% depuis le 1er janvier, contre +7,85% pour le Nasdaq, alors que le Dow accuse encore un repli de 0,57%.

Les prix de l'or noir sont repartis à la hausse mardi à la faveur d'une baisse des températures dans certaines régions d'Europe et d'Amérique du Nord, qui pourrait relancer la demande à court terme.

Sur le marché new-yorkais Nymex, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a fini la journée sur un gain de près de 3% à 37,87 dollars le baril. L'indice S&P de l'énergie a progressé de 0,69%, Exxon de 0,53% et Chevron de 0,99%.

Parallèlement, Apple, qui avait souffert ces derniers temps de craintes d'un essoufflement des ventes de l'iPhone, a pris 1,8%, la plus forte contribution à la progression du S&P et du Nasdaq.

Amazon a progressé de 2,78% et touché un plus haut historique à 696,44 dollars. Le géant du commerce en ligne a annoncé lundi avoir enregistré trois millions d'abonnements à son programme de fidélisation Prime au cours de la troisième semaine de décembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS