Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le hall d'entrée de la Trump Tower. Les récentes accusations, sans preuves, de M. Trump sur des écoutes dans sa tour new-yorkaise ont ébranlé l'optimisme des marchés (archives).

KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

(sda-ats)

La Bourse de New York a fini en légère baisse lundi. Les investisseurs ont observé d'un oeil sceptique les dernières turbulences en date entourant l'administration Trump, tout en s'inquiétant d'une nouvelle montée des tensions géopolitiques en Asie.

L'indice Dow Jones a cédé 0,24%, soit 51,37 points, à 20'954,34. Le S&P-500, plus large, a perdu 7,81 points, soit 0,33%, à 2375,31. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 21,58 points (-0,37%) à 5849,18.

Les trois indices restent cependant non loin de leurs records. Le Dow Jones est sur une série de quatre hausses hebdomadaires de suite et les deux autres sur une série de six.

Depuis la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine du 8 novembre, la hausse du S&P 500 est de 11%. Les investisseurs ont applaudi les promesses de baisses d'impôts, de dérégulation et de dépenses d'infrastructures du nouvel occupant de la Maison blanche.

Mais le flou entourant ces propositions, la posture isolationniste de Donald Trump et l'incapacité de ce dernier à finaliser la formation de son gouvernement conduisent certains acteurs de marché à croire que l'élan qui pousse le marché actions depuis près de quatre mois est peut-être en train de toucher à sa fin.

Les accusations, sans preuves, lancées au cours du week-end par Donald Trump contre Barack Obama, viennent ébranler encore un peu plus l'optimisme des intervenants. Ceux-ci redoutent de voir cette affaire retarder la mise en oeuvre du programme économique de la nouvelle administration.

L'ambiance du jour a également été plombée par la Corée du Nord, qui a tiré lundi quatre missiles balistiques à partir de sa base de Tongchang-ri, près de la frontière avec la Chine. Trois d'entre eux sont tombés à environ 300 km des côtes japonaises, ont annoncé la Corée du Sud et le Japon.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS