Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wall Street a fini en repli mercredi, entraînée par le secteur de l'énergie, un nouvel accès de faiblesse des cours du pétrole étant venu s'ajouter à des déclarations de la présidente de la Réserve fédérale (Fed) suggérant que celle-ci se prépare à relever ses taux.

L'indice Dow Jones a perdu 158,67 points, soit 0,89%, à 17'729,68. Le Standard & Poor's-500, plus large, a cédé 23,12 points (-1,1%) à 2079,51 et le Nasdaq Composite a reculé de 33,08 points (-0,64%) à 5123,22.

L'indice sectoriel S&P de l'énergie a abandonné 3,11% et les géants pétroliers Exxon Mobil (-2,86%) et Chevron (-2,41%) affichent les plus mauvaises performances du Dow, dont une seule valeur, UnitedHealth a fini dans le vert. Sur le marché pétrolier Nymex, le baril de brut léger américain (WTI) perdait plus de 4% à 40,16 dollars en fin de séance.

Parallèlement, dans un discours à Washington, Janet Yellen, la présidente de la Fed, a expliqué qu'un relèvement des taux de la Réserve fédérale, lorsqu'il interviendrait, équivaudrait à prendre acte de la vigueur de la reprise américaine. Elle n'a donné aucun indice sur la date de ce relèvement, qui pourrait intervenir dès la prochaine réunion de politique monétaire, les 15 et 16 décembre.

Janet Yellen a aussi exprimé sa confiance dans l'économie américaine, des propos venus s'ajouter à des indicateurs économiques encourageants: selon l'enquête mensuelle du cabinet ADP, le secteur privé a créé 217'000 postes en novembre aux Etats-Unis, un chiffre supérieur aux attentes et le plus élevé enregistré depuis juin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS