Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Journée grise à la Bourse de New York (photo symbolique)

KEYSTONE/AP/MARK LENNIHAN

(sda-ats)

La Bourse de New York a fini en baisse de quelque 1% vendredi, sous le coup du plongeon des valeurs pétrolières. Mais les marchés ont aussi pâti des incertitudes entourant la hausse des taux aux Etats-Unis et la possibilité d'un "Brexit".

L'indice Dow Jones a cédé 0,67%, soit 120,12 points, à 17'865,07. Le S&P-500, plus large, a perdu 19,41 points, soit 0,92%, à 2096,07, clôturant pour la première fois depuis la semaine sous la barre des 2100 points, un seuil technique clef. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 64,07 points (-1,29%) à 4894,55.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow reste en hausse, de 0,3%, tandis que le S&P 500 et le Nasdaq accusent respectivement des baisses hebdomadaires de 0,14% et de 0,97%. Les deux indices ont ainsi interrompu une série de trois semaines de hausse de suite.

ATS