Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Dow Jones a perdu 37,39 points, soit 0,2%, à 18'495,66. Le Standard & Poor's 500, plus large, a cédé 6,25 points (0,29%) à 2175,49 et le Nasdaq Composite a abandonné 20,90 points (0,4%) à 5204,59 (archive).

KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

(sda-ats)

Wall Street a légèrement reculé mercredi. Elle a été tirée vers le bas par le secteur de l'énergie après l'annonce d'une nouvelle augmentation des stocks de brut la semaine dernière aux Etats-Unis.

L'atmosphère était à la pause dans un marché calme jusqu'à ce que l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) fasse savoir que les stocks de brut avaient enregistré une hausse de 1,1 million de barils sur la semaine au 5 août. Les économistes attendaient une baisse.

L'annonce a pesé sur les cours, mais aussi sur les valeurs de l'énergie, dont l'indice a perdu 1,41% avec notamment un recul de 1,75% pour Exxon Mobil, plus forte baisse du Dow.

Les indices de référence ont fini légèrement dans le rouge tout en se maintenant proches de pics historiques. Le Dow Jones a perdu 37,39 points, soit 0,2%, à 18'495,66. Le Standard & Poor's 500, plus large, a cédé 6,25 points (0,29%) à 2175,49 et le Nasdaq Composite a abandonné 20,90 points (0,4%) à 5204,59.

Le Dow a terminé mardi à 0,4% de son plus haut historique et le Nasdaq a fini la séance sur un record de clôture. Le S&P-500 a atteint au cours de la journée son quatrième record depuis le début du mois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS