Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wall Street a terminé presque stable jeudi une séance tranquille qui l'a maintenue vers ses plus hauts niveaux de l'année face à des résultats bien accueillis dans le secteur bancaire: le Dow Jones a pris 0,10% et le Nasdaq a perdu 0,03%.

L'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 18,15 points à 17'926,43 points, un niveau auquel il n'avait plus terminé depuis l'été 2015. Le Nasdaq, à dominante technologique, a perdu lui 1,53 point à 4945,89 points. L'indice S&P 500, plus large, a avancé de 0,36 point (0,02%), à 2082,78 points.

"C'était l'une des séances les plus calmes de l'année", a reconnu Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management, rappelant que les indices avaient nettement monté la veille. "Ce qui donne du soutien, c'est l'avancée persistante des valeurs bancaires", a-t-il précisé. "Les résultats trimestriels des deux derniers jours ont été bien accueillis, donc cela encourage les investisseurs".

Au lendemain des résultats de JPMorgan, Bank of America et Wells Fargo ont annoncé les leurs, dans l'ensemble plutôt bons malgré le risque persistant représenté par l'exposition au secteur de l'énergie.

Dans le reste de l'actualité économique américaine, les statistiques du jour n'ont guère semblé influer sur les indices, avec d'un côté une baisse inattendue des inscriptions hebdomadaires au chômage, mais de l'autre une inflation moins élevée que prévu en mars.

ATS