Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La bourse de New York a marqué une pause dans sa course aux records et fini en baisse (archives).

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

Wall Street a terminé dans le rouge vendredi, prenant une pause dans sa course aux records après les résultats accueillis tièdement de grandes entreprises comme General Electric ou Microsoft. Le Dow Jones a lâché 0,15% et le Nasdaq 0,04%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé de 31,71 points à 21'580,07 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a cédé 2,25 points à 6387,75 points, mettant ainsi fin à une série de dix séances consécutives de hausse.

L'indice élargi S&P 500 a cédé 0,04%, ou 0,91 point, à 2472,54 points. Les indices restent proches de niveaux record, le Dow Jones et le S&P 500 ayant atteint des sommets mercredi et le Nasdaq jeudi.

Après cette progression, "en l'absence de nouvelles économiques d'importance, le repli du jour n'est rien de plus qu'un peu de prise de profits", a estimé Peter Cardillo de First Standard Financial en mettant aussi en avant la forte baisse des cours du pétrole.

Les majors ExxonMobil et Chevron ont respectivement perdu 0,92% et 1,32%. "On aura une meilleure image de la santé des entreprises américaines d'ici deux semaines, quand le gros de la saison des résultats sera passé", a rappelé David Levy de Republic Wealth Advisory.

Plongeon de General Electric

Mais les sociétés ayant déjà diffusé leurs chiffres "ont dans leur grande majorité dépassé les attentes" même si "certaines prévisions ont déçu", a-t-il ajouté. Le conglomérat General Electric par exemple a fait part d'un plongeon de 57% de ses bénéfices trimestriels et d'un repli de ses ventes de 11,8%, ces deux chiffres restant supérieurs aux attentes. Le titre a chuté de 2,92%, pesant sur le Dow Jones.

Le groupe informatique Microsoft a aussi reculé, de 0,58%, après avoir pourtant publié des résultats trimestriels en forte hausse marqués par une nouvelle progression de ses activités de services dématérialisés en ligne.

Le marché obligataire montait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans, qui évolue à l'inverse du prix des obligations, reculait vers 22h15 GMT à 2,239% contre 2,259% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,808% contre 2,825%.

ATS