Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Semaine de tous les dangers à Wall Street sur fond de crise chez Facebook et de guerre commerciale

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

Wall Street a de nouveau nettement reculé à la clôture vendredi. La Bourse de New York achève une semaine éprouvante marquée par des craintes de guerre commerciale entre Washington et Pékin et les déboires de Facebook.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a perdu 1,77%, à 23'533,20 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a reculé de 2,43%, à 6992,67 points, sous les 7000 points pour la première fois depuis cinq semaines. L'indice élargi S&P 500 a lâché 2,10% à 2588,26 points.

Sur la semaine, le Dow Jones a perdu 5,67% et plus de 1'100 points rien que sur les deux dernières séances, le Nasdaq 6,54% et le S&P 500 5,71%. Il s'agit de la plus forte chute hebdomadaire sur le Dow Jones et le Nasdaq depuis janvier 2016.

"C'est la première fois depuis une année ou deux que l'on connaît un tel niveau d'incertitude" des investisseurs, a commenté Adam Sarhan de 50 Park Investment.

Lestés toute la semaine par Facebook et un secteur technologique en berne, les indices ont accéléré leur chute jeudi et vendredi après l'annonce par Donald Trump de sanctions d'environ 60 milliards de dollars sur les importations chinoises et des menaces de rétorsion de Pékin.

"Le plus grand défi des marchés aujourd'hui est de naviguer dans cet environnement trouble, ce qui est très compliqué", a commenté Nate Thooft de Manulife AM.

La semaine a été particulièrement difficile pour les valeurs financières et technologiques, deux secteurs qui s'étaient à peu près remis d'une violente correction boursière début février.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS