Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le géant de la distribution Walmart a connu au 2e trimestre sa plus forte croissance en plus de dix ans et a revu à la hausse ses objectifs annuels. (archives)

KEYSTONE/AP/GENE J. PUSKAR

(sda-ats)

L'enseigne Walmart a agréablement surpris Wall Street jeudi en annonçant la "plus forte" croissance de ses ventes trimestrielles en plus de dix ans. A 16h20 HEC, le titre bondissait de 9,4% à 98,66 dollars, surperformant nettement le Dow Jones (+1,29%)

Le chiffre d'affaires de Walmart a augmenté de 3,8% sur un an à 128,02 milliards de dollars (127,2 milliards de francs) lors du deuxième trimestre de son exercice fiscal 2019 clôturé le 31 juillet. Les revenus des ventes en ligne ont bondi de 40% contre 33% au premier trimestre.

A magasins comparables, baromètre permettant de mesurer plus étroitement la santé de l'activité dans la distribution, la hausse des ventes aux Etats-Unis est de 4,5%, soit "la plus forte croissance en plus de dix ans", a souligné le numéro 1 mondial de la distribution dans un communiqué. Le cabinet d'informations financières Factset tablait sur une hausse aux alentours de 2,3%.

Cette robustesse des ventes s'explique principalement par une hausse de la fréquentation dans les magasins physiques où la dépense moyenne a augmenté de plus de 2%, explique Walmart, qui s'attend à ce que cette dynamique se poursuive.

Le groupe tire profit aux Etats-Unis d'une multitude de facteurs incitant les ménages à dépenser: la croissance américaine est solide, il y a eu une baisse des impôts pour les particuliers, le marché du travail est en situation de quasi plein emploi et des entreprises procèdent petit à petit à une revalorisation des salaires.

Relèvement des objectifs annuels

Walmart a par conséquent relevé ses objectifs financiers pour l'ensemble de l'exercice fiscal.

Le bénéfice ajusté par action, référence en Amérique du Nord, devrait être compris entre 4,90 et 5,05 dollars sur l'ensemble de l'exercice fiscal 2019 devant se terminer fin janvier, tandis que le chiffre d'affaires devrait augmenter de 2%. Jusqu'à présent, le groupe tablait sur un bénéfice par action entre 4,75 et 5 dollars pour une croissance des revenus de 1,5 à 2%.

Les ventes à magasins comparables devraient augmenter aux Etats-Unis de 3%, contre une prévision antérieure d'une croissance "d'au moins 2%".

La rentabilité de Walmart a toutefois été affectée au deuxième trimestre par la réorganisation de ses activités à l'étranger pour tenter de mieux contrer le géant américain du commerce en ligne Amazon.

Le groupe est ainsi tombé dans le rouge, essuyant une perte trimestrielle de 861 millions de dollars causée par des charges liées à la cession de l'essentiel de ses activités au Brésil dans lesquelles il ne détient plus qu'une participation minoritaire.

Walmart a dû également inscrire dans ses comptes une charge fiscale et une autre liée à son investissement dans le groupe chinois du commerce en ligne JD.com.

L'enseigne est bénéficiaire hors charges et affiche ainsi un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 1,29 dollar contre 1,22 dollar attendu en moyenne par les marchés financiers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS