Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'entreprise explique ce plan de restructuration par des "pertes sur plusieurs années" dans sa succursale de Genève (photo symbolique).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

L'entreprise de construction zurichoise Walo Bertschinger envisage de fermer sa succursale de Satigny (GE) et de licencier environ 40 collaborateurs. Elle veut utiliser le délai de consultation, prolongé jusqu'au 17 mars, pour tenter de trouver des repreneurs.

"Il y a un plan de restructuration avec possibilité de fermeture", a indiqué jeudi à l'ats une porte-parole du groupe. "Toutes les possibilités sont ouvertes", ajoute-t-elle.

Mais "si aucune solution n'est trouvée", des activités seraient déplacées sur d'autres sites, notamment celui d'Eclépens (VD). Une quarantaine de personnes au total seraient alors licenciées.

L'entreprise justifie cette restructuration par des "pertes sur plusieurs années" constatées pour cette succursale. La conjoncture est "difficile" à Genève et les "perspectives" ne laissent pas penser à des améliorations, ajoute la porte-parole.

Plusieurs syndicats ont obtenu mercredi le prolongement d'une semaine du délai de consultation pour discuter d'un plan social. Aucune autre région en Suisse n'est par ailleurs concernée par la mesure de l'entreprise. Au total, le groupe emploie près de 2500 collaborateurs sur une vingtaine de sites.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS