Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington est à une victoire de la première Coupe Stanley de son histoire!

Alex Ovechkin et ses partenaires mènent 3-1 face à Las Vegas en finale du championnat de NHL après avoir dominé les Golden Knights 6-2 lundi soir. Ils bénéficieront d'une première "balle de match" jeudi dans le Nevada.

Les Capitals ont fait la différence dans le premier tiers-temps de cet acte IV. Ils menaient ainsi 3-0 à l'issue des vingt premières minutes de jeu, au cours desquelles ils ont pourtant réussi moins de tirs cadrés que leurs adversaires (10, contre 11 pour Las Vegas). Les Golden Knights ont sauvé l'honneur à la 46e minute, James Neal marquant alors le 4-1 en "power play". Et leur deuxième réussite, signée Reilly Smith à 7'34'' du terme de cette partie, n'a pas fait douter bien longtemps Washington: Michael Kempny a pu marquer le 5-2 73 secondes plus tard.

Le défenseur zougois Luca Sbisa (auteur d'un assist sur le 4-2) et ses équipiers manquent cruellement d'efficacité depuis le festival offensif réalisé dans le premier match de cette finale, remporté 6-4. Vegas n'a ainsi marqué que cinq buts dans les trois dernières parties, toutes gagnées par Washington. Et le gardien des Caps Braden Holtby, auteur de 28 arrêts lundi, n'est pas le seul responsable de cette faillite offensive. James Neal a ainsi manqué l'immanquable à la 5e minute lundi, son tir heurtant le poteau alors que la cage était ouverte. Le score était encore de 0-0...

À l'inverse, les Capitals ont encore une fois fait preuve de réalisme lundi, avec notamment trois buts inscrits en supériorité numérique. Ovechkin est certes resté discret (1 assist), mais son compatriote Evgeny Kuznetsov a parfaitement tenu son rang. L'ailier russe a réussi 4 passes décisives, dont 2 dans le tiers initial, pour afficher désormais 31 points à son compteur personnel dans ces séries finales. TJ Oshie (1 but et 2 assists) et Nicklas Backström (3 assists) ont également brillé dans le camp des Caps.

Battus trois fois seulement dans les trois premiers tours de ces play-off, les Golden Knights sont donc contraints d'enchaîner trois succès d'affilée pour empêcher Alex Ovechkin de devenir le premier capitaine russe à soulever la Coupe Stanley et conclure de manière idyllique leur saison inaugurale. Une seule équipe est parvenue jusqu'ici à remonter un tel handicap en finale de la Coupe Stanley, les Toronto Maple Leafs de 1941/1942, qui s'étaient même retrouvés menés 3-0 par Detroit.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS