Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Washington: une fausse alerte sème la panique dans un hôpital

La police a été appelée sur place après l'activation du système de sécurité.

KEYSTONE/FR159526 AP/JOSE LUIS MAGANA

(sda-ats)

Une fausse alerte a semé la panique mardi dans le plus grand hôpital militaire américain près de Washington. Des agents préparant un exercice militaire ont annoncé par erreur qu'un "tireur" s'était introduit dans l'établissement, selon le Pentagone.

Des policiers du comté de Montgomery dans le Maryland ont annoncé en début d'après-midi avoir reçu une demande d'assistance de l'hôpital militaire Walter Reed à Bethesda, dans la banlieue nord-ouest de la capitale américaine, signalant la présence d'une personne armée.

Toutes les issues ont été fermées et des messages d'alerte ont été transmis à tous ceux qui se trouvaient à l'intérieur, notamment l'élu démocrate Dutch Ruppersberger, qui a annoncé sur Twitter être "en sécurité dans une salle de conférences avec 40 autres personnes". Mais très rapidement, des informations contradictoires ont circulé, une porte-parole du Pentagone annonçant qu'il s'agissait en fait d'un "exercice".

Alarme activée

Questionnée sur cet exercice militaire dont la direction de l'hôpital et les services de sécurité locaux n'avaient pas été prévenus, l'US Navy, qui gère le site, a expliqué plus tard qu'il ne s'agissait en fait que d'une fausse manoeuvre lors de la préparation d'un futur exercice.

L'incident est dû à "une erreur d'utilisation d'un système d'alarme", a indiqué la marine américaine dans un communiqué. "En préparant un exercice à venir, le système d'alarme a été accidentellement activé sans les mots 'exercice' ou 'entraînement'", provoquant la réponse des services de sécurité.

Cet incident intervient une semaine après la mort de trois personnes abattues au cours d'une fusillade près d'un hôpital de Chicago.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.