Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Les Etats-Unis ont annoncé vendredi de nouvelles mesures de sécurité aérienne. Elles doivent remplacer l'actuelle procédure de contrôle systématique critiquée par plusieurs pays musulmans.
Jusqu'à présent, le dispositif concernait les passagers en provenance de 14 pays essentiellement musulmans. Cette procédure avait été mise en place à la suite de l'attentat manqué du 25 décembre dernier contre un vol entre Amsterdam et Detroit commis par un Nigérian. Le Conseil des relations islamo-américaines, basé à Washington, a salué ces nouvelles mesures.
La nouvelle politique, destinée à réduire le nombre de passagers exempts de contrôle supplémentaire, concernera tous les passagers entrant aux Etats-Unis. "Ces nouvelles mesures utilisent des renseignements en temps-réel, fondés sur des menaces, en même temps que de mutiples filtres de sécurité, visibles ou non, pour réduire les menaces terroristes de façon significative", a déclaré la secrétaire à la Sécurité intérieure Janet Napolitano.
Les mesures ne prendront pas en compte la nationalité ou le passeport mais des caractéristiques rassemblées par les agences de renseignement. Parmi ces caractéristiques, figurent entre autres la description physique, des fragments de noms et les pays récemment visités.
"Il s'agira davantage de s'appuyer sur ce que les services de renseignement nous diront, sur ce que la menace nous apprendra et non d'arrêter systématiquement tous les individus de telle nationalité ou tous ceux qui utilisent un passeport en particulier", a déclaré sous le sceau de l'anonymat un haut responsable de l'administration.
La liste de noms de passagers soupçonnés par l'administration américaine d'entretenir des liens avec le terrorisme et celle des passagers interdits de vol restent en vigueur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS