Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Etat de Washington, dans le nord-ouest des Etats-Unis, faisait face lundi aux plus intenses incendies de son histoire. Quelque 200 habitations ont été détruites et 12'000 autres sont menacées. Des milliers de pompiers, soldats et volontaires ont été mobilisés.

Seize grands incendies pour l'instant hors de contrôle dans l'est de cet Etat ont déjà dévoré plus de 280'000 hectares, d'après un porte-parole du centre de commande sur les incendies pour les Etats de Washington et de l'Oregon. En 2014, l'année jusqu'alors considérée la pire dans l'Etat, 170'000 hectares avaient déjà brûlé.

Quelque 1200 personnes ont été évacuées, a indiqué le porte-parole du gouverneur de l'Etat de Washington. De nombreuses routes sont pour l'instant fermées.

Vendredi, le président américain Barack Obama avait signé une déclaration permettant aux autorités fédérales, comme l'agence de gestion des urgences FEMA, de porter assistance à l'Etat de Washington.

Dix fois la superficie de Paris

Trois pompiers ont perdu la vie la semaine dernière en luttant contre le feu près de la ville de Twisp. Un quatrième se trouvait toujours entre la vie et la mort, selon le Seattle Times.

Les cinq feux les plus importants dans l'Etat, ceux de l'Okanogan, s'étendent sur plus de 104'000 hectares, soit dix fois la superficie de Paris. Les autorités sont encore loin de les avoir maîtrisés et ils devraient continuer à brûler pendant les jours à venir.

Aux feux de l'Okanogan s'ajoutent ceux de Chelan (35'0001 hectares), de Wolverine (21'000), du North Star (60'000), les 16 feux dits de Kettle (65'000). Près de 5500 pompiers sont mobilisés, auxquels s'ajoutent des milliers de volontaires et des centaines de soldats envoyés en renfort.

Plus au sud, la Californie en proie à une sécheresse record qui entre dans sa cinquième année, fait pour sa part face à 16 feux importants encore non contrôlés, et contre lesquels près de 12'000 pompiers sont déployés.

Au total, 72 larges feux brûlent actuellement aux Etats-Unis à travers 10 Etats. L'impact économique promet d'être très lourd.

ATS