Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon l'administration Trump, les normes environnementales contraignantes ont contribué à l'augmentation du prix moyen des voitures (archives).

KEYSTONE/AP/ERIK SCHELZIG

(sda-ats)

L'agence fédérale de protection de l'Environnement (EPA) et l'agence de la sécurité routière (NHTSA) ont annoncé jeudi suspendre des normes environnementales contraignantes. Celles-ci avaient été imposées à l'industrie automobile sous l'administration Obama.

Les deux régulateurs proposent à la place de nouvelles règles moins exigeantes, qui pourraient intensifier le bras de fer entre l'administration Trump et l'Etat de Californie en pointe sur les voitures "propres". Les anciennes normes prévoyaient des augmentations graduelles de l'autonomie des véhicules pour atteindre un objectif de 54,5 miles pour un gallon d'essence (4,32 litres aux cent kilomètres) en 2025.

Ces normes "ne sont plus adaptées", affirme l'EPA, dans un communiqué. "Nous honorons la promesse du président Trump faite aux Américains d'apporter une solution sur la question d'économie de carburant et de normes d'émissions de dioxyde de carbone" (CO2), avance Andrew Wheeler, le patron de l'EPA.

Décision "stupide"

Les deux agences fédérales affirment que les normes Obama ont contribué à l'augmentation du prix moyen des voitures, désormais à 35'000 dollars , soit 2340 dollars de plus, ce qui incite les consommateurs à ne pas changer de véhicule. Ce faisant, ces derniers se privent des nouvelles voitures équipées des dernières technologies rendant les véhicules plus surs.

Elles estiment par conséquent que leur suspension va permettre aux Américains d'économiser des milliers de dollars et réduire le nombre de morts sur les routes américaines. Les nouvelles normes, qui doivent encore être ajustées et amendées, vont entrer en vigueur cet hiver, est-il encore précisé de même source.

"La Californie va combattre cette (décision) stupide avec tous les moyens à sa disposition", a réagi aussitôt sur Twitter Jerry Brown, le gouverneur de cet important Etat de l'ouest des Etats-Unis. En revanche, les lobbies de l'automobile, Auto Alliance et Global Automakers, ont salué la décision qui va sauver des emplois, selon eux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS