Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Saudi Arabian Airlines était la seule compagnie aérienne à être encore concernée par l'interdiction de la présence d'ordinateurs en cabine voulue par Washington.

KEYSTONE/EPA/MARK R. CRISTINO

(sda-ats)

Les autorités américaines ont levé lundi la mesure interdisant la présence d'ordinateurs en cabine à bord des avions de la compagnie Saudi Arabian Airlines à destination des Etats-Unis. C'était la seule compagnie aérienne à être encore concernée par l'interdiction.

La crainte que des ordinateurs ou des tablettes ne soient utilisés pour introduire des explosifs dans les avions avait conduit les Etats-Unis à imposer le 25 mars des restrictions à leur présence en cabine. Les avions de neuf compagnies aériennes étaient concernés dans huit pays - Arabie saoudite, Egypte, Emirats Arabes Unis, Jordanie, Koweït, Maroc, Qatar et Turquie.

Fin juin, les autorités américaines ont exigé de nouvelles mesures de sécurité dans d'autres aéroports pour éviter d'étendre ces restrictions à d'autres pays. Ces mesures, qui devraient entrer en vigueur ce mois-ci, affecteront 180 compagnies aériennes opérant dans 280 aéroports de par le monde.

ATS