Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Washington pourrait réduire les tarifs en cas d'avancée avec Pékin

Washington menace de taxer tous les produits chinois d'ici à décembre (archives).

KEYSTONE/FR56856 AP/STEPHEN B. MORTON

(sda-ats)

Le président américain Donald Trump n'a pas "gravé dans le marbre" sa décision sur des droits de douane supplémentaires sur des produits chinois. Certains tarifs pourraient même être supprimés en cas d'avancée dans les négociations, a estimé mercredi Larry Kudlow.

Selon le conseiller économique de la Maison-Blanche, Donald Trump a déclaré dans un entretien à une chaîne câblée américaine que de nombreux droits de douane imposés actuellement à la Chine pourraient être retirés si une forme d'accord à l'amiable venait à être trouvé avec Pékin.

Il ne s'agit pas là d'une promesse, mais d'une hypothèse, a souligné M. Kudlow, sans préciser la date ni la chaîne sur laquelle a été diffusé l'entretien mentionné.

Donald Trump a estimé lundi soir sur Fox News qu'il était possible de conclure un "grand accord" avec la Chine sur le commerce. Il a toutefois prévenu que des milliards de dollars de droits de douane supplémentaires étaient prêts le cas échéant. Il n'a pas évoqué le possible retrait de tarifs douaniers.

250 milliards déjà imposés

Le gouvernement américain impose d'ores et déjà des droits de douane sur 250 milliards de dollars d'importations chinoises. Le président américain a menacé de taxer la totalité des exportations chinoises vers les Etats-Unis.

D'après l'agence Bloomberg, Washington se prépare à mettre en oeuvre ces derniers droits de douane d'ici au début décembre si les discussions prévues ce mois-ci entre le président américain et son homologue chinois Xi Jinping n'aboutissent pas. Les deux hommes doivent se rencontrer à la fin novembre à Buenos Aires, en marge du sommet du G20.

Aucun seuil de déclenchement n'a été fixé pour d'éventuels droits de douane supplémentaires, a précisé M. Kudlow. "Ce sont les discussions qui vont déterminer cela, pas un calendrier arbitraire. Si les discussions avancent bien, alors nous nous trouverons dans une meilleure situation. Si ce n'est pas le cas, la situation pourrait se détériorer".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.