Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Twitter refusait de divulguer les données personnelles relatives au compte @ALT_uscis (archives).

KEYSTONE/AP/MARCIO JOSE SANCHEZ

(sda-ats)

Le gouvernement américain a renoncé vendredi à réclamer les données de l'utilisateur d'un compte anonyme de Twitter hostile au président Donald Trump. Le réseau social a dans la foulée retiré une plainte déposée la veille contre le département de sécurité intérieure.

L'avocat de Twitter a écrit au tribunal qu'un juriste du département de la justice avait informé le réseau social de cette décision.

Ce département, qui est chargé de défendre les agences fédérales devant les tribunaux, n'a pas fait de commentaires, ni le département de la sécurité intérieure, qui avait exigé les informations sur le compte anonyme.

Cette fin abrupte du différend entre Twitter et le gouvernement pourrait indiquer que les juristes du département de la justice ne voyaient guère de chance de l'emporter contre Twitter dans cette querelle portant sur la liberté d'expression, a déclaré un juriste au sein de l'Electronic Frontier Foundation, qui défend les droits numériques.

"Tentative de censure"

"Cela ressemblait à une grossière tentative de censure ou d'intimidation des personnes derrière ce compte", a-t-il commenté. "Cela aurait pu être un sérieux revers pour l'administration devant les tribunaux."

La demande du département de la sécurité intérieure portait sur le compte @ALT_uscis, qui serait administré clandestinement par un ou plusieurs employés des services fédéraux de l'immigration.

Dès après l'investiture de Donald Trump à la Maison-Blanche, le 20 janvier, des comptes anonymes sont apparus sur Twitter relayant les inquiétudes d'employés d'une bonne dizaine d'agences fédérales s'opposant au président républicain, notamment sur le changement climatique ou la question de l'immigration.

Le compte @Alt_uscis, créé en janvier, compte 33'000 abonnés. Il se présente comme une plate-forme de "résistance sur l'immigration". Sa photographie de profil est un détournement du logo officiel des services fédéraux de la citoyenneté et de l'immigration (USCIS), orné des drapeaux des pays du globe formant le symbole de la colombe de la paix.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS