Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka avait le sourire après sa qualification pour les 16es de finale de l'US Open. "J'ai mieux joué qu'au 1er tour. Et je suis satisfait de m'être imposé en trois sets", lâchait-il.

"Je n'ai pas toujours joué mon meilleur tennis", reconnaissait le Vaudois, qui s'est imposé 7-6 7-6 7-6 face au Sud-Coréen Chung Hyeon. "Mais je n'ai pas connu trop de hauts et de bas. C'était du bon tennis dans l'ensemble. J'ai su me faire violence, et ai disputé trois bons tie-breaks", se félicitait-il.

"Avec les victoires, ma confiance va augmenter, et je vais jouer de mieux en mieux au fil des tours", assurait le champion de Roland-Garros, qui devrait être à l'abri d'une mauvaise surprise samedi au 3e tour s'il parvient effectivement à monter en puissance. Il se frottera au gaucher belge Ruben Bemelmans (ATP 107) qui, à 27 ans, jouera son premier 16e de finale de Grand Chelem.

"Nous ne nous sommes jamais affrontés, mais je le connais. C'est un adversaire dangereux, très à l'aise en fond de court. Je vais en parler avec mon coach (réd: Magnus Norman), et nous allons certainement regarder des vidéos pour préparer au mieux cette rencontre", poursuivait Stan Wawrinka.

Le Vaudois, dont le 2e tour a duré un peu plus de 3h, n'a - comme d'habitude - pas vraiment souffert de la chaleur. "Ca ne me dérange pas. C'était pourtant extrême aujourd'hui (réd: jeudi). Les conditions sont d'ailleurs beaucoup plus dures que l'an dernier, c'est plus chaud et plus humide. Je suis d'ailleurs étonné de m'être senti aussi bien à la fin du match", glissait-il.

ATS