Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka s'est montré globalement satisfait après son entrée impressionnante au 1er tour de l'US Open. Contre Grigor Dimitrov, le Vaudois a montré qu'il faudrait à nouveau compter sur lui.

"Je suis très heureux, relevait Stan Wawrinka, car ce fut un très, très bon match." Après sa dernière année difficile, il avait déjà montré ces dernières semaines qu'il était revenu à un bon niveau. Et lors des entraînements des derniers jours à New York, il a senti que la forme était là. La confirmation est tombée contre Dimitrov, qui n'a eu aucune chance contre le Vaudois.

Wawrinka a sans doute plus souffert de la chaleur et de l'humidité que du jeu de son adversaire. Au début de la troisième manche, il a pris un temps mort médical et s'est fait soigner. "Je ne peux pas dire ce qui s'est exactement passé", précisait Wawrinka. Son corps a commencé à réagir aux conditions ambiantes au milieu du deuxième set. "Mais il y a beaucoup de joueurs qui ont connu ce problème." Doit-il s'en inquiéter ? "Après le match, j'étais fatigué mais je me sens à nouveau bien."

Pour son retour à Flushing Meadow, le vainqueur 2016 de l'US Open a semblé avoir retrouvé par moments ses meilleures actions. Pour autant, il ne se voit pas figurer parmi les favoris pour le titre. "J'en suis encore très loin même si j'ai déjà atteint un très haut niveau." Il demeure encore quelques interrogations. Comment son corps va réagir face aux efforts répétés que demande un tournoi du Grand Chelem ? Et qu'en est-il de sa force mentale ?

"Je sais qu'il y aura encore des hauts et des bas", souligne Wawrinka. Il a répété à nouveau que 2018 était une année de transition. Il espère disputer le plus de matches possible juqu'à la fin de l'année. Et chaque succès lui permet de remonter au classement ATP puisqu'il n'avait pas joué l'automne dernier. Grâce à sa victoire face à Dimitrov, il figure à nouveau parmi le top 100.

Les chances sont bonnes que d'autres succès suivent à New York. Contre le Français Ugo Humbert, qu'il ne connaît pas, il partira favori mercredi. Mais pour Wawrinka, la situation ne change pas. "Quand je rentre sur le terrain, je sais que je peux battre tout le monde." Il ne se laissera pas mettre sous pression. "Je dois simplement continuer comme jusqu'à présent."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS