Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Je n'étais pas dans un bon jour. C'est parti trop vite dès le début..." Stan Wawrinka ne s'est pas dérobé devant la presse. Le Vaudois reconnaît avoir livré une bien piètre performance.

"Il y a certaines raisons qui expliquent pourquoi tout était devenu difficile aujourd'hui, poursuit-il sans aller plus loin sur le sujet. La concentration et le mental n'étaient pas vraiment à la hauteur. Je me suis laissé gagner très vite par la frustration".

Une frustration qui a conduit le Champion de Roland-Garros à se plaindre du bruit fait par les convives du restaurant qui surplombe le court. "Je sais que ce restaurant fait partie de l'histoire du tournoi. Mais quand tu n'es pas dans ton match, ce bruit peut très vite être énervant", souligne-t-il.

A ses yeux, cette défaite n'ébranle en rien ses certitudes. "J'ai beaucoup travaillé ces dernières semaines. Tout ce travail va payer, lâche-t-il. Mon jeu est en place. Et vous savez, on a le droit de perdre contre Rafael Nadal en quart de finale d'un tournoi Masters 1000. Il y a trois ans, j'aurais signé tout de suite pour jouer un quart de finale à Monte-Carlo." Mais depuis trois ans, les deux titres du Grand Chelem qu'il a gagnés à Melbourne et à Paris ont bien changé la donne.

ATS