Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka (no 5) était satisfait de la prestation livrée face à Donald Young (ATP 68) en 8e de finale de l'US Open. "Ma tête est mieux en place. Je vois les choses plus clairement", lâchait-il.

"C'est difficile de dire où se situe mon niveau de jeu, car je n'aime pas comparer", précisait-il d'emblée. "Mais ce que je ressens à l'entraînement correspond à ce que je ressentais au cours de mes meilleurs parcours Grand Chelem. En revanche, en match, je suis loin de ce que j'ai notamment produit cette année à Roland-Garros", où il avait conquis son deuxième titre majeur.

"Si je compare avec la tournée américaine de ce printemps à Indian Wells et Miami, je ne tapais déjà pas bien dans la balle à l'entraînement. Et cela s'était ressenti en match", poursuivait Stan Wawrinka, qui n'avait gagné qu'un match sur ces deux tournois. "Je sais que je suis capable d'évoluer à mon meilleur niveau en quart de finale", assurait-il.

Le Vaudois estimait avoir connu moins de problèmes de concentration dans son 8e de finale que dans ses matches précédents, malgré la perte du deuxième set. "J'ai mieux réalisé tout ce que j'avais à faire. Mes +trous+ de concentration n'ont rien à voir avec mon adversaire. Il est clair que j'ai connu un mauvais moment, mais c'était mon meilleur match du tournoi. Je ne retire que du positif. Je monte en puissance", lâchait-il. "Et je vous avais bien dit que je n'avais pas souffert de mon épaule droite pendant mon 3e tour", souriait-il.

Etait-il tout de même inquiet après la perte de la deuxième manche, alors que Donald Young était parvenu à deux reprises à remonter un handicap de deux sets dans ce tournoi? "Non. Je ne pensais absolument pas à cela. J'étais concentré sur moi-même. Ce set n'était pas mon meilleur set, mais j'ai réussi de belles choses sur le court", lâchait-il.

ATS