Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La saison sur gazon n'a pas démarré de manière idéale pour Stan Wawrinka. Le no 5 mondial a été battu dès le 1er tour au Queen's, s'inclinant 6-2 7-6 (7/3) face à Fernando Verdasco (ATP 53).

Engagé spécifiquement pour les quatre semaines prévues par le Vaudois sur herbe et présent dans les tribunes du club londonien, Richard Krajicek a pu mesurer l'étendue du travail qui l'attend dans les jours à venir. Stan Wawrinka a en effet manqué son affaire mardi après-midi face au gaucher espagnol.

Pas suffisamment performant sur son engagement (seulement 53% de premières balles passées), le récent demi-finaliste de Roland-Garros n'a jamais trouvé le bon rythme dans une rencontre qui a été interrompue à deux reprises par la pluie. Il n'a ainsi armé "que" 14 coups gagnants (26 pour Fernando Verdasco), tout en commettant 18 fautes directes (21 pour son adversaire).

Sur une surface où tout se joue sur des détails, Stan Wawrinka a surtout manqué cruellement d'efficacité dans les moments importants. Il s'est procuré huit balles de break au total, mais n'est jamais parvenu à s'emparer de la mise en jeu adverse. Il a dans le même temps concédé deux breaks - les deux dans le set initial - face à un Fernando Verdasco particulièrement performant en coup droit.

Stan Wawrinka a manqué le coche dans le huitième jeu du deuxième set, gâchant les deux balles de break qu'il se procurait au retour des vestiaires après une longue interruption. Il a ensuite creusé sa propre tombe dans le jeu décisif: il se retrouvait rapidement mené 1/5, après avoir offert deux "mini breaks" à Fernando Verdasco sur un coup droit "boisé" et un smash après rebond totalement raté. La messe était dite.

ATS