Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Stanislas Wawrinka (no 18) sera présent au 3e tour de l'US Open, pour la sixième fois en huit participations. "Ce 3e tour n'est pas une fin en soi. J'en veux plus", lâchait-il.
Le Vaudois de 27 ans s'est imposé au forceps face au Belge Steve Darcis (ATP 74), battu 6-7 (6/8) 6-3 4-6 6-1 7-5 en 3h28' vendredi. Il affrontera le fantasque Ukrainien Alexandr Dolgopolov (no 14) dimanche avec la perspective de défier ensuite Novak Djokovic (no 2) en 8e de finale.
Une question se posait à l'issue de son 2e tour: Stanislas Wawrinka aura-t-il pleinement récupéré d'ici dimanche des efforts consentis vendredi au cours d'une après-midi où le thermomètre affichait 34 degrés ? "Je serai un peu fatigué demain (réd: samedi). Mais je me sentais bien pendant mon 2e tour, malgré la chaleur. Je n'ai pas eu de problème physique", assurait le Vaudois en conférence de presse.
Le quart de finaliste de l'édition 2010 de l'US Open endossera le costume de l'outsider face à Alexandr Dolgopolov (23 ans), titré à Washington il y a quelques semaines pour son premier tournoi disputé sur dur cet été. "Ce sera du 50/50, assurait-il néanmoins. Je peux perdre en trois sets s'il est dans un grand jour. Mais je sais que j'élève généralement mon niveau de jeu au fil des tours en Grand Chelem."
Alexandr Dolgopolov n'est pas franchement un modèle de régularité. "Dolgo" a ainsi échoué dès le 1er tour tant à Toronto qu'à Cincinnati cet été, alors que Stanislas Wawrinka se hissait dans le dernier carré dans l'Ohio. Il a en outre frisé la correctionnelle au 1er tour à Flushing Meadows, où il fut mené 6-3 6-4 4-0 par le 76e mondial Jesse Levine. "Il est toujours sur la corde raide. Cela lui arrive de déjouer quand il veut en faire trop. Ce sera probablement une grosse bataille mentale", soulignait Stanislas Wawrinka.
Le Vaudois aurait dû s'éviter des heures supplémentaires vendredi. Il laissait ainsi filer un jeu décisif qui lui tendait les bras, commettant notamment une double-faute à 6/4 alors qu'il venait de claquer trois aces consécutifs sur ses points de service ! Le champion junior de Roland-Garros 2003 fut par ailleurs incapable de prendre le moindre risque dans le cinquième set, alors que Steve Darcis était diminué par des crampes aux deux jambes dès l'entame de la quatrième manche et ne parvenait dès lors plus à claquer son service. "Je me suis trop concentré sur ce qui pourrait lui faire mal, ai trop joué en fonction de lui. Je n'ai pas su imposer mon propre jeu dans la manche décisive", regrettait-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS